Les matières

IMG-4592_edited.jpg

Doré à l'or fin

Obtenus par le même procédé que le plaquage or – par électrolyse – les bijoux dorés à l’or fin se différencient des précédents par la couche d’or appliquée : près de 10 fois moins épaisse (entre 0,3 et 1 micron, souvent appelés “flash”). Un micron, c’est déjà un millième de millimètre, alors imaginez la finesse de la dorure… il faut donc en prendre grand soin. Les frottements sont leur plus grands ennemis !

Plaque en acier doré

Plaqué or

our obtenir un vrai bijou “plaqué or”, il faut qu’une épaisseur minimum de 3 microns d’or soit déposé sur un métal commun (très souvent du laiton). Un micron, c’est un millième de millimètre. Il n’y a pas de limite maximum à cette épaisseur d’or mais il existe donc un seuil minimum en dessous duquel un bijou ne peut être qualifié de “plaqué”.

IMG-5716.JPG

Rhodié

Le rhodium est un métal proche du platine très rare et donc très  cher. pour les bijoux en laiton on applique une fine couche de rhodium.

IMG-5772_edited.jpg

Argent 925

L'argent 925 correspond à la quantité d'argent contenu dans le bijou c'est-à-dire
92.5 % d’argent pur complété par 7.5% d'autres métaux, le plus souvent du cuivre.